Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion et Mans

Alfa Romeo 750 Competizione AR.1369.00003

Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile 2019
Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile 2019

Née sous les meilleurs hospices, cette Alfa Romeo, qui devait marquer le retour de la marque en compétition au milieu des années 50 n'a pourtant jamais connu la piste. Je vous propose ce soir d'évoquer son histoire.

La version course de la Giulietta.

Cette magnifique auto, datant de 1955 est la version course de l'Alfa Roméo Giulietta apparue l'année précédente et référencée comme "750" en interne par la firme de Milan.
Le projet initial était de produire une petite série de 50 exemplaires destinés à la populaire classe des moins de 1500cc.

Pour ce faire, les motoristes ont travaillé sur le 4 cylindres 1300cc de la Giulietta pour le porter à 1488cc et en tirer au final 145 ch à 8000 tours.
On est donc près des 100 cv au litre, une performance pour l'époque.

Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile en 2019.
Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile en 2019.

Les bonnes fées se penchent sur son berceau.

Côté châssis, Carlo Abarth est mis à contribution.
Il imagine un novateur châssis tubulaire renforcé par des plaques formant caissons, le tout en aluminium, un peu à la manière de ce qui existe déjà à l’époque chez D.B., ou ce que va développer 8 ans plus tard Mauro Forghieri chez Ferrari.
L'étude aérodynamique de la 750C et la conception de la carrosserie sont confiés à Mario Boano.

Il crée une carrosserie autoporteuse en feuilles d'acier à la ligne très proche des spiders Abarth de la même période.
Les suspensions et le système de freinage proviennent de la Giulietta de série et sont évidement modifiés.

Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile en 2019.
Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile en 2019.

Des essais désastreux.

Le projet avance bien, deux prototypes sont produits.
Mais il était dit qu'Alfa Romeo ne reviendrait pas à la compétition avec la 750 Competizione.
Les essais sont un désastre, le châssis Abarth manque de rigidité et la tenue en courbe est catastrophique.
De plus, la ligne du premier prototype, très typé Boano avec son avant plongeant et ses phares incrustés dans la calandre est très loin du style de la production d'Alfa Romeo et ne convainc pas la direction.
Le second prototype adopte une carrosserie beaucoup plus typée Alfa, mais décidément la 750C est mal née.
Le projet est donc abandonné, la série de 50 ne verra jamais le jour.

Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile en 2019.
Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile en 2019.


Une belle descendance.

Cependant, à partir de 1959, Abarth collaborera de nouveau avec Alfa Romeo et il se murmure qu'une partie des études de ce projet auraient servie à jeter les bases d'une autre voiture de la firme qui brillera en compétition, la Giula Tubolare Zagato apparue en 1963.

Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile en 2019.
Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 à Retromobile en 2019.


Conservée tel un bijou.

A priori, les deux prototypes auraient été préservés et celui-ci serait le second.
Il est religieusement conservé au Musée Alfa Romeo d'Arèse et n'en sort que très peu, encore plus rarement hors d'Italie.
Personnellement, je ne l'ai aperçu que deux fois en trente ans, lors des Coupes de l'Age d'Or à Monthléry en 1989 où il avait effectué quelques tours de présentation, et, en vedette sur le stand Abarth, cette année à Retromobile.
Sa carrosserie actuelle semble être un mélange entre les deux prototypes.
On reconnait en effet la ligne Alfa du second prototype, mais la dérive derrière le pilote qui lui donne un air de Jaguar Type D à l'italienne et qui était présente sur le premier prototype a été ajoutée. 

Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 aux Coupes de l'Age d'Or à Monthléry en 1989.
Alfa Romeo 750 Competizione #AR.1369.00003 aux Coupes de l'Age d'Or à Monthléry en 1989.

 

 

L'essemble des photos ont été prises lors du salon Retromobile 2019 hormis la dernière qui date des Coupes de l'Age d'Or 1989 à Monthléry.
 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article