Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion et Mans

La Daytona Continental 2000 1965, première victoire de la Ford GT40.

 A la veille du départ des 24 Heures de Daytona 2020, je vous propose un retour en arrière, à une époque où l'épreuve de 3 heures crée en 1962 avait muté en course de 2000 km (soit environ une douzaine d'heures) avant de fixer sa durée à 24 Heures en 1966.
Cette année là, le team Shelby American avait été chargé par Ford d'exploiter les GT40 à la place de John Wyer. La transition s'était faite lors de la Bahamas Speed Week fin 1964, mais c'est à Daytona que les prototypes vont prendre officiellement les couleurs de l'équipe américaine.
Deux GT40 sont présentes, #GT/103 pour Ken Miles et Lloyd Ruby et #GT/104 pour Bob Bondurant et Richie Ginther.
Shelby American gère également quatre Cobra Daytona en GT.
Du côté de la concurrence, Ferrari est officiellement absent.
Pourtant, la nouvelle 330 P2 (#0826), prêtée au NART et pilotée par John Surtees et Pedro Rodriguez fait bien, à cette occasion, ses débuts en compétition.
Le NART aligne également une 330P et une 275P, les trois voitures étant en configuration "américaine", sans arceau caréné et avec un petit saute vent en lieu et place du pare-brise FIA.
Dan Gurney et son team All American Racers ont modifié en 1964 une Lotus 19 J, la #966, et y ont greffé un V8 Ford Cobra de 5,4l.
Le grand Dan est associé à Jerry Grant et la Lotus a pris le nom de son sponsor, "Pacesetter".

Surtees réalise la pole aux essais en 2'00"600, 1"2 devant Bondurant.
Ce film Goodyear a un peu perdu en qualité d'image, mais il est un fantastique résumé de la course.
C'est festival Bondurant durant la première heure avant qu'il ne se loupe à l'entrée du routier, la P2  va alors prendre brièvement la tête avant une première crevaison.
C'est surtout un Dan Gurney déchaîné qui va surprendre tout le monde en prenant le commandement avec la Pacesetter et mener les 2/3 de l'épreuve.
Mais le moteur de la frêle Lotus va rendre l'âme à la tombée de la nuit et laisser le champs libre à Ken Miles et Lloyd Ruby qui vont imposer leur GT40 malgré un tête à queue et une excursion hors piste.
La victoire est totale pour Ford puisque la Cobra Daytona de Jo Schlesser, Harold Keck et Bob Johnson termine seconde à 5 tours et l'emporte en GT, la seconde GT40 terminant sur la troisième marche du podium à 9 tours.
Deux autres Cobra Daytona sont classée 4ème et 6ème, seule une Porsche 904 brise la vague bleu nuit en se classant 5ème et remporte la classe 2l.
Pedro Rodriguez aura tout tenter pour repartir après une seconde crevaison qui a détruit la batterie de la P2, mais aucun prototype Ferrari ne verra l'arrivée.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article